La Malaisie dit que l’Ukraine est responsable de la perte de la MH17

05 août

 Publication: 4 août 2014
1
© REUTERS Sergei Karpukhin

La Malaisie a déclaré pour la première fois qu’il croit que le gouvernement ukrainien devrait assumer la responsabilité de la destruction du vol MH17 de Malaysia Airlines, selon le rapport d’un journal de Singapour.

http://actualidad.rt.com/actualidad/view/135946-malasia-ucrania-responsable-siniestro-mh17

Selon ministre des transports de Malaisie, Liow Tiong Lai, cité par le journal singapourien ‘Lianhe Zaobao’, le gouvernement ukrainien a à assumer la responsabilité de la catastrophe parce que ça a été les contrôleurs du trafic aérien ukrainien qui ont permis au MH17 voler dans l’espace aérien dangereux du pays, une décision qui a conduit à la destruction en vol de l’avion et la mort de 283 passagers et 15 membres d’équipage.

Quant à la prétention du magazine des États-Unis magazine "Newsweek" et d’autres publications, qui assurent que les milices populaires dans le sud-est du pays seaient coupables de cette catastrophe, Liow a déclaré, cité par ‘want China Times", que cela nécessitera plus de temps pour que l’on puisse confirmer la source de cette information et que le gouvernement malaisien n’arrivera à de telles conclusions que s’il est absolument sûr de qui est responsable de l’accident.

L’avion Boeing 777-200ER, qui exploitait le vol MH17, a été abattu à une altitude de 9 100 mètres environ 50 kilomètres de la frontière de l’Ukraine avec la Russie. LES Experts croient, en se basant sur la taille et la forme des impacts sur l’épave retrouvée de l’avion, que le projectile qui a détruit l’appareil était un missile système Buk antiaériens, avec laquelle les forces anti-aériennes de l’Ukraine sont armés.

Liow a également souligné que le département d’Aviation civile de la Malaisie est en train d’analyser les avertissements de vol délivrés par la Federal Aviation Administration des États-Unis et pourraient décider de modifier le parcours de ses vols, s’il le juge nécessaire. Une autre alternative est de poursuivre les mêmes itinéraires de vol, mais d’augmenter l’altitude jusqu’à 12 000 ou 13 000 mètres.

http://histoireetsociete.wordpress.com/2014/08/05/la-malaisie-dit-que-lukraine-est-responsable-de-la-perte-de-la-mh17/