Révélation dans Le Monde, en page deux de son numéro daté du 28 juillet

L’Occident qui viole les droits de l’homme : une page révélatrice dans Le Monde
On se frotte les yeux après avoir lu la page deux de ce grand quotidien dans le numéro daté du 28 juillet. Une envoyée spéciale à Donetsk, ville d’un million d’habitants, raconte l’enfer vécu par les habitants sous le feu de l’armée ukrainienne. Vous avez bien lu : l’armée ukrainienne et non l’armée russe ! Et la journaliste insiste : « pour les autorités ukrainiennes, reprendre la capitale du Donbass est une priorité. Elles ont promis de ne pas bombarder la ville (..) mais dans un rapport publié le 25 juillet l’organisation internationale de surveillance des droits de l’homme « Human Rights Watch » (HRW) prend Kiev en défaut : « selon des indices concordants, l’armée ukrainienne est à l’origine de tirs de roquettes qui ont causé la mort d’au moins 16 civils depuis le 12 juillet. Ces tirs de roquette sont si imprécis que leur usage systématique est proche du crime de guerre selon HRW
En dessous de cet article, on peut lire : « la Pologne est condamnée pour avoir abrité des prisons secrètes de la CIA ; la cour européenne des droits de l’homme estime que Varsovie a facilité le transfert et la torture sur son sol de prisonniers ensuite envoyés à Guantanamo. » Des soupçons portent sur la Roumanie et la Lituanie mais aussi sur la Suède, l’Espagne voire l’Allemagne. Toujours selon le même journal, à propos de tortures infligés dans ces pays dans des prisons secrètes, « dans d’autres pays, la règle a été celle du silence couvert par les institutions européennes soucieuse (..) de ne pas compliquer davantage les relations avec Washington. »
Où sont les sanctions internationales contre les tortionnaires de la CIA dénoncés par la justice européenne, les personnalités européennes complices et les gouvernants de Kiev qui bombardent des civils ?
Trop, c’est trop et même la grande presse comme « le Monde » ne peut taire les faits au point de donner l’impression aux lecteurs que les sanctions contre les Russes sont injustes et absurdes.
On est dans un arbitraire de plus en plus total. Des oligarchies politiques de plus en plus rejetées par leurs peuples contrôlent l’Europe pour le profit des intérêts de l’empire de Washington et menacent aujourd’hui la paix dans le monde.
(...)
http://french.ruvr.ru/2014_07_28/L-Occident-qui-viole-les-droits-de-l-homme-une-page-revelatrice-dans-Le-Monde-0652/
Révélation dans Le Monde, en page deux de son numéro daté du 28 juillet

L’Occident qui viole les droits de l’homme : une page révélatrice dans Le Monde
On se frotte les yeux après avoir lu la page deux de ce grand quotidien dans le ...numéro daté du 28 juillet. Une envoyée spéciale à Donetsk, ville d’un million d’habitants, raconte l’enfer vécu par les habitants sous le feu de l’armée ukrainienne. Vous avez bien lu : l’armée ukrainienne et non l’armée russe ! Et la journaliste insiste : « pour les autorités ukrainiennes, reprendre la capitale du Donbass est une priorité. Elles ont promis de ne pas bombarder la ville (..) mais dans un rapport publié le 25 juillet l’organisation internationale de surveillance des droits de l’homme « Human Rights Watch » (HRW) prend Kiev en défaut : « selon des indices concordants, l’armée ukrainienne est à l’origine de tirs de roquettes qui ont causé la mort d’au moins 16 civils depuis le 12 juillet. Ces tirs de roquette sont si imprécis que leur usage systématique est proche du crime de guerre selon HRW
En dessous de cet article, on peut lire : « la Pologne est condamnée pour avoir abrité des prisons secrètes de la CIA ; la cour européenne des droits de l’homme estime que Varsovie a facilité le transfert et la torture sur son sol de prisonniers ensuite envoyés à Guantanamo. » Des soupçons portent sur la Roumanie et la Lituanie mais aussi sur la Suède, l’Espagne voire l’Allemagne. Toujours selon le même journal, à propos de tortures infligés dans ces pays dans des prisons secrètes, « dans d’autres pays, la règle a été celle du silence couvert par les institutions européennes soucieuse (..) de ne pas compliquer davantage les relations avec Washington. »
Où sont les sanctions internationales contre les tortionnaires de la CIA dénoncés par la justice européenne, les personnalités européennes complices et les gouvernants de Kiev qui bombardent des civils ?
Trop, c’est trop et même la grande presse comme « le Monde » ne peut taire les faits au point de donner l’impression aux lecteurs que les sanctions contre les Russes sont injustes et absurdes.
On est dans un arbitraire de plus en plus total. Des oligarchies politiques de plus en plus rejetées par leurs peuples contrôlent l’Europe pour le profit des intérêts de l’empire de Washington et menacent aujourd’hui la paix dans le monde.
(...)
http://french.ruvr.ru/2014_07_28/L-Occident-qui-viole-les-droits-de-l-homme-une-page-revelatrice-dans-Le-Monde-0652/

Révélation dans Le Monde, en page deux de son numéro daté du 28 juillet