10476085_10202664119139754_9083684501126156546_o

«Vladimir Bonaparte Poutine - Vers un modèle republicain authentique»
Alors donc que le mainstream médiatique occidental se permet les analogies historiques les plus détestables pour qualifier Poutine, Yanick Jaffré, agrégé de philosophie, ...auteur d’un ouvrage édifiant intitulé « Vladimir Bonaparte Poutine : essai sur la naissance des républiques », décortique la personnalité du Président russe à travers les réformes cruciales réalisées par celui-ci depuis le début de son premier mandat et qui ont fait que la Russie, tout en étant un pays européen par excellence, se trouve néanmoins en rupture idéologique avec l’Occident.
Le westphalisme de la diplomatie russe est en parfaite opposition avec le mirage des droits de l’homme dans les pays de l’UE. D’une manière analogue, le souverainisme autoritaire mais rigoureusement légaliste du nouveau système républicain russe est opposable à la paralysie des dirigeants européens biberonnés, notamment depuis la réintégration de la France à l’OTAN, aux directives étasuniennes.
De passage à Moscou, M. Jaffré est intervenu sur nos ondes en livrant une analyse étayée de la politique russe actuelle dans sa confrontation à ce que l’ancien ambassadeur américain en Irak, M. Christopher Hill, a lui-même qualifié de « nouvel ordre mondial » … en ayant au passage reproché à la Russie de l’avoir perturbé.
L'AUDIO http://cdn.ruvr.ru/2014/08/06/18/MY_SL_SKVOZ_FAKTY_VLADIMIR_BONAPART_PUTIN.mp3
Ci-dessous l’entretien en verbatim
(...)
http://french.ruvr.ru/radio_broadcast/217362642/275593245/
------
LE TZAR ET L'OXYDENT
Ces pays de l’Otan qui, mirifiques et désarmés, menacent la Russie les uns après les autres nous rappellent les frères Dalton de notre enfance : ils menacent Lucky Luke du plus grand au plus petit (« on va t’enlever l’habitude de respirer… »). Mais inévitablement Lucky Luke les ramène au pénitencier.
On a vu l’“Oxydent” attaquer l’Ukraine sous le feu croisé des néocons (Nuland, Kagan, etc.) et des skinheads locaux héritiers des pronazis de la dernière guerre mondiale, et ce pendant les Jeux Olympiques. Des snipers (mercenaires, payés par qui ?) sont recrutés pour tirer sur la foule (mais aussi sur la police !) et faire croire à une cruauté du très limité président local qui aurait alors tiré sur sa police (!), mais surtout a commis l’erreur de préférer les quinze milliards russes à la trique fiscale de Bruxelles.
Cela justifie un coup d’État, vite rebaptisé révolution, cela justifie une confiscation du pouvoir par un oligarque qui donne les réserves d’or de son pays à l’Amérique tout en laissant la rue aux camés des milices brunes. Les drones effrayants de CNN survolent l’événement, et les benêts béats des médias bénissent le show.
C’est là que Poutine joue et gagne sans effort
(...)
http://www.libertepolitique.com/Actualite/Tribunes-et-documents/Crimee-et-chatiment-Vladimir-Poutine-et-le-nouvel-ordre-mondial
------
La popularité de Poutine atteint un nouveau record
Près de 9 Russes sur 10 sont satisfaits de Vladimir Poutine, selon un sondage publié mercredi. La popularité du président russe est à son plus haut niveau depuis 6 ans.
Ainsi, 87% des Russes interrogés soutiennent l'action du président, soit une hausse de 22 points depuis janvier. Le nombre de personnes insatisfaites de l'action de Vladimir Poutine est tombée de 34% en janvier à 13% en août.
(...)
http://www.tdg.ch/monde/popularite-poutine-atteint-nouveau-record/story/28128280

« Poutine fût l’accoucheur d’un ordre républicain né dans les convulsions ... il s’agit bien d’un ordre républicain mais authentique, c'est-à-dire un ordre républicain "d’appellation d’origine contrôlée", c'est-à-dire renvoyant au principe antique. Car la république telle que on peut la comprendre à travers l’histoire antique, et même à travers certains aspects de l’histoire moderne, c’est précisément le prima de l’Etat contre les grands intérêts privés. Et c’est dans ce sens qu’il me semble que Poutine est le fondateur d’un ordre républicain. »
« On a tendance à l’Ouest à confondre la République avec une démocratie libérale dont les frontières sont mal définies, une sorte de "démocratie sans peuple". »
« On ne peut que constater qu’on a ici de petits hommes qui au fond ne veulent pas décider pour eux-mêmes. Il n’y a pas de grand projets. Le projet, c’est de se fondre dans l’ensemble euratlantiste, c'est-à-dire de suivre des décisions qui sont prises ailleurs que chez soi. »
Poutine : 87-13% - Hollande : 13-87% ... Y A PAS PHOTO !