09 AOÛT 2014

Israël : L’armée sioniste demande à ses soldats de se suicider avant d’être capturés !

Jusqu'au bou de l'horreur !

 
 
 
 

Qui a tué ce soldat israélien ? Ses adversaires ou sa propre armée ?

Qui a tué ce soldat israélien ? Ses adversaires ou sa propre armée ?L’armée sioniste demande à ses soldats de se suicider avant d’être capturés par l’adversaire !

« La panique au sein de l'armée israélienne est telle qu'elle a émis un ordre confidentiel à ses soldats de se suicider avant d'être capturés », a révélé une source israélienne citée par Asharq al-Awsat (Moyen-Orient, journal arabe international, qui a son siège à Londres et qui est l’un des plus anciens et des plus influents journaux de la région).

« Craignant que leurs soldats ne soient pris en otage, les commandants de l'armée israélienne leur ont donné la consigne confidentielle de se suicider avant d'être capturés. Dans certains cas, les commandants israéliens tuent eux-mêmes les soldats qui risquent d’être capturés. Il faut empêcher à tout prix la capture des soldats », souligne cette même source.

Le quotidien israélien Haaretz (l’un des plus grands quotidiens de l’entité sioniste) corrobore les propos de cette source et mentionne le « Protocole Hannibal ». Développé dans les années 80 par l’armée sioniste Tsahal, ce protocole consiste en un ordre secret de l’armée israélienne dont l’objectif premier est d’éviter que ses soldats ne soient capturés par les troupes adverses et qu’ils ne révèlent des informations secrètes. Si son existence n’a jamais été admise officiellement, il est décrit, en 2003 par Haaretz, comme un moyen de « sauver nos soldats des ravisseurs, même si cela doit se faire au prix de blesser nos soldats ».

Le journal Haaretz rapporte qu’en 2006, la télévision israélienne avait montré un commandant de bataillon expliquer à ses soldats qu’aucun d’entre eux ne devait être enlevé et qu’ils devraient « se faire exploser à la grenade avec leurs ravisseurs plutôt que d’être faits prisonniers ! »

L’armée sioniste est prête à tout : Suite à la capture du soldat israélien John Lévy par les brigades d'al-Qassam, branche militaire du Hamas, à la frontière de Gaza, les chars israéliens ont bombardé l’endroit pour que le soldat en question, qui appartenait au régiment d'infanterie de l'armée sioniste, ne tombe pas vivant entre les mains des forces de la résistance palestinienne !

Tsahal n’hésite pas à pilonner la ville de Rafah, située dans le sud de la bande de Gaza, après qu’elle ait appris que l’un de ses soldats, Hadar Goldin, y était probablement retenu prisonnier, à la suite d’une attaque menée par un commando palestinien, le 1er août 2014. Deux jours plus tard, l’armée sioniste annonçait la mort du sous-lieutenant…

L'armée israélienne tient au top secret de ses informations. Elle avait déjà la réputation de tuer ses propres soldats lors de l'opération Plomb durci menée contre la bande de Gaza.

L’armée sioniste est loin d’être la plus morale de la région et l’entité sioniste n’est qu’un régime politique dictatorial et étranger à tout principe de démocratie.

HTE/LSE

http://www.partiantisioniste.com/actualites/l-armee-sioniste-demande-a-ses-soldats-de-se-suicider-avant-d-etre-captures-2010.html