Israël : un hôpital interdit aux noirs, l’état ne cache plus son racisme
posté le 18 août 2013 par Halalbook dans Politique 

noirs

Quoi que fasse ou dise Israël, aucune sanction ne tombera jamais. C’est ce qui se passe une nouvelle fois ici avec l’interdiction d’accès à un hôpital aux noirs en plein coeur de Tel Aviv.

On a d’abord eu droit aux vaccins contraceptifs pour les femmes noires, l’incendie des magasins et maintenant l’interdiction d’accès aux soins pour les noirs à l’hôpital... Pourquoi cet acharnement ? Pour « des raisons sanitaires » disent-ils sans honte ni gêne. Cette information est confirmée par la direction de l’Ichilov Medical Center à Tel-Aviv.

Les visiteurs et autres parias africains seront systématiquement refoulés, seulement les migrants africains ayant besoin de soins médicaux seront acceptés. La direction évoque un risque important de contagion de la tuberculose afin de justifier son nouveau règlement. Si on traduit cette explication, on comprend alors que la ségrégation prend sa source dans un racisme profond puisqu’ils estiment que tous les migrants africains sont porteurs de maladies graves.

Le badge de la honte

Un badge d’identification est désormais nécessaire pour pénétrer dans l’hôpital et les parents d’enfants hospitalisés ne bénéficieront d’aucun passe droit, ils ne pourront plus voir leurs enfants sans ce précieux badge car les travailleurs et réfugiés africains ont l’interdiction d’accès à l’hôpital.

Ce badge indique que son possesseur n’est pas un danger sanitaire. Sans lui, les hommes ne pourront pas accompagner leurs femmes durant leur accouchement. Et pire encore, ces dernières sont placées en isolement ! Cela ne vous rappelle rien ?

Israël, l’intouchable

Côté français, il n’est pas étonnant que le gouvernement ne prenne aucune mesure contre ces horribles méthodes d’un temps révolu puisque"François Hollande qualifie Israël de « grande démocratie », pendant que Manuel Valls se disait « lié éternellement à Israël…par sa femme ».

Inutile de préciser que rien ne sera fait par nos politiques, il suffit simplement de voir comment l’islamophobie grandit en France pour comprendre que les communautés noires et musulmanes ne les intéressent pas.

- Israel : phrase choc du ministre Naftali Bennett : « J’ai tué beaucoup d’Arabes. Et il n’y a aucun problème avec ça »
- Des extrémistes juifs manifestent à Paris, Manuel Valls ferme les yeux
- Un enfant palestinien de 5 ans placé en garde à vue par l’armée israélienne

http://www.halalbook.fr/actufiche-19-1430.html