À onze jours de l'élection présidentielle , le FBI a "pris connaissance d'emails semblant pertinents pour l'enquête".

7784271450_000-do58b

Hillary Clinton lors de la convention nationale démocrate                             Crédit : SAUL LOEB / AFP

 

 

Coup dur pour Hillary Clinton, à seulement onze jours de l'élection présidentielle américaine. Alors qu'elle pensait être débarrassée de cette épineuse "affaire des emails" qui avait été classée sans suite, le FBI a fait savoir vendredi 28 octobre que l'enquête allait être rouverte. L'information a été communiquée à des élus américains par le biais d'une lettre rendue publique.

"Dans le cadre d'une affaire distincte, le FBI a pris connaissance de l'existence d'emails semblant pertinents pour l'enquête. (...) J'ai donné mon accord pour que le FBI prenne les mesures d'enquête appropriées afin de permettre aux enquêteurs d'examiner ces emails et de déterminer s'ils contiennent des informations classifiées, et pour déterminer leur importance dans notre enquête", indique James Comey, directeur du FBI.