Christianophobie : la Vierge Marie supprimée du parc de la commune de Publier par une association gauchiste

5 décembre 2016 - 11:21

vierge-marie

Il est évident que le plus grand ennemi de la France – et du christianisme – est bien la république laïque et certainement pas l’islam. Preuve en est, cette affaire plus que lamentable avec encore une fois la maçonnerie aux commandes… Comme s’il n’y avait pas d’autres urgences à gérer dans cette municipalité qui préfère agir de manière à créer plus de désordre et de fracture sociale.


Nos élites qu’elles soient médiatiques, politiques ou judiciaires ont la haine de la France, de son histoire, de sa culture, de ses croyances chevillées aux corps. Elles veulent détruire tout ce qui symbolise notre pays. Évidemment, l’héritage chrétien de la France ancienne fille aînée de l’Église doit être anéanti au nom du fameux principe de laïcité. Seulement ils se trompent, la laïcité n’est pas l’athéisme ou la négation de la religion, c’est ce que les juges n’ont pas compris. Ou font mine de ne pas comprendre et cela au nom de leur fanatisme destructeur.

Après la destruction de la crèche du Conseil général de Vendée, voilà que l’association « Libre pensée » ultra subventionnée de deniers publics par l’État socialiste et installée dans le très cher quartier latin de Paris s’attaque à la Vierge Notre-Dame-du-Léman.

Nous apprenons que la statue de la Vierge Marie à la demande d’une association gauchiste est priée d’aller voir ailleurs, aidée, bien entendu, par la justice qui met en prison les faibles et les déshérités et libèrent tout ce que le pays compte de malhonnêtes, de bandits et de criminels.

Le seul objectif de ces associations est d’anéantir la France millénaire. La tradition est le ciment national, en s’y attaquant et en le bannissant ils déconstruisent l’esprit de nos compatriotes. Quand on n’a rien il reste à l’être humain sa culture. Et lorsque la culture disparaît et bien c’est le pays tout entier qui tombe. C’est le combat idéologique de leur vie. Ils sont persuadés que les nations doivent s’éclipser au profit d’une terre ouverte à chacun, où tous peuvent venir s’y installer et y repartir. C’est un monde sans frontière qu’ils veulent. Un monde où la France n’existerait plus est leur rêve. Visiblement aidé des pouvoirs […]

 Source Le Dauphine.com