Je publie 3 photos dénonçant l’Etat Islamique : vais-je être inculpé ?

Publié le 3 mars 2017 - par

Pour avoir posté les photos des exactions de Daech en Syrie Marine Le Pen se trouve aujourd’hui dans le viseur du Parlement européen dans le cadre d’une procédure de levée de son immunité parlementaire. Comme si elle était complice des crimes contre l’humanité de Daech. Beaucoup d’entre vous vont s’en réjouir sans savoir qu’à travers cette sanction inique et scélérate c’est notre liberté d’expression qui est en danger de mort.

barbeque-Etat-islamique


La soutenir n’est pas adhérer à ses idées, c’est dénoncer le déni de justice dont elle est victime et que nous-mêmes nous risquons immanquablement d’en faire l’objet demain.
Nous sommes quelques uns à avoir posté de telles photos et certainement pas pour faire la promotion de Daech mais pour réveiller les consciences endormies par le discours lénifiant et idyllique sur la candeur de cette idéologie innommable véhiculée par ses idiots utiles en Occident et qui est la sève doctrinaire des auteurs des crimes contre l’humanité.

Les dites photos ont valeur de témoignage afin que le monde sache à quoi s’en tenir s’il ne prend pas ses responsabilités historiques pour éradiquer le péril nazislamiste. C’est mettre un bâillon sur l’information et la censurer et l’on se fait complice de nos futurs bourreaux.
Marine Le Pen a toutes les raisons de les partager pour que personne ne puisse dire un jour je ne savais pas.

Salem Ben Ammar

http://ripostelaique.com/je-publie-3-photos-denoncant-letat-islamique-vais-je-etre-inculpe-dapologie.html