"Les médias traditionnels ont menti"
Jusque là aucune surprise . Quelques précisions : NON la ville d'ALEP n'est pas totalement rasée comme peuvent en témoigner J Lassalle, T Mariani, et Nicolas Dhuicq:
"« J’ai été agréablement surpris de constater que cette ville était debout. Nous sommes très loin de l’anéantissement d’une ville dont on n’a pas cessé de nous parler. Contrairement à ce que les médias traditionnels ont affirmé, au moins 65% de la ville d’Alep est debout. On n’est pas du tout dans une ville totalement rasée, totalement détruite. 20% de la ville est effectivement rasé mais pas tout. C’était une ville de 2,3 millions d’habitants; il reste 1,5 million d’habitants aujourd’hui et on considère qu’il y a eu 40.000 morts civils. On est très loin de l’anéantissement d’une population qui nous a été décrit !».

Le député Nicolas Dhuicq revient de la ville d’Alep, en Syrie