17239770_1846660882257053_8846655753678023993_o

Emmanuel Macron vaincu par les socialistes et communistes ?


Les opinions exprimées dans la présente publication sont celles de l'auteur.

Charles Rault est analyste et fondateur de Cyceon. "Vétéran de l'analyse de l'information" selon l'hebdomadaire américain Newsweek, il anime le blog Politique et Géopolitique.

Alors que les données disponibles semblent montrer que les intentions de vote en faveur du candidat de gauche Emmanuel Macron pour le parti En Marche (EM) seraient surévaluées, c’est un véritable problème politique qui pourrait peu à peu grignoter ses chances d’être élu Président de la République voire d’être qualifié pour le second tour de l’élection présidentielle 2017. Ses meilleurs amis pourraient en effet s’avérer être ses meilleurs – ou pires – ennemis.

D’un côté, ses soutiens financiers, brillants hommes d’affaires très présents dans le secteur médiatique, lui apportent certes une réelle crédibilité internationale et une visibilité exceptionnelle. Mais ils sont aussi un véritable écueil en matière de popularité puisqu’à mesure que leur soutien s’expose, une partie croissante de l’électorat voit d’un mauvais œil ces soutiens dont elle s’interroge de savoir s’ils impliquent une contrepartie voire conflit d’intérêts.

https://cyceon.com/fr/2017/03/08/socialistes-et-communistes-boulets-demmanuel-macron/

De l’autre, la multiplication des ralliements presqu’exclusivement socialistes et communistes – il semble important de le préciser – abîme la construction de son image d’homme neuf, libre et dynamique. De ses nouveaux amis qui rejoignent le navire le plus à même d’encore flotter quand le Parti Socialiste (PS) semble couler dans les abysses, pointent l’absence de renouvellement, le statu quo et les idées qui sont désormais massivement rejetés par une majorité d’électeurs.

De plus en plus alors prolifère au sujet de Macron la question « qui tue » à savoir, entre François Hollande et lui, quelle différence ? Les soutiens, en règle générale et principalement, sont en effet les mêmes.