17457370_10210735336793879_2880869989152442202_n

Encore. Et toujours, cette question lancinante: pourquoi Macron , qui semble avoir du mal à gérer ses finances , et qui a montré ses incompétences pendant sa période ministérielle, est-il si épargné par les questions et enquêtes du caneton et des valeureux journalistes de nos presses zofficielles ?

Jean-Bernard Pinatel
31 mars, 08:42 ·

MACRON est un homme qui, en trois ans, a gagné près de 2.500 € par jour, dimanches compris, et qui déclare un patrimoine net de 156.160 €. Cela entraîne plusieurs questions :
Soit monsieur Macron a adopté un train de vie dispendieux l’amenant à dépenser deux mois de SMIC par jour, ce qui est tellement indécent pour un candidat à la fonction suprême qu’il devrait de lui-même rougir de se présenter devant des électeurs dont le revenu mensuel moyen est de 2.225 €, pour les seuls salariés.
Soit le jeune loup de la politique est incapable de comptabiliser correctement ses revenus et son patrimoine, ce qui laisse sceptique sur ses capacités à diriger un État comme la France.
Soit, enfin, sa déclaration n’est pas sincère. Et là, il s’expose à des sanctions pénales lourdes : trois ans d’emprisonnement et 45.000 € d’amende, l’interdiction des droits civiques, ainsi que l’interdiction d’exercer une fonction publique. De quoi ruiner sa carrière politique.
Par chance pour lui, l’association Anticor, bien connue de madame Taubira, a « dénoncé » cette anomalie à la HATVP, qui s’est empressée de conclure qu’il n’y avait pas lieu à poursuivre l’intéressé.
Macron n’est pas Fillon. Il peut sans doute dormir tranquille, tant que la presse ne fera pas son travail et fermera les yeux sur celui qu’elle a d’ores et déjà décidé de faire élire. On se demande pourquoi Le Canard met sa tête sous son aile…