Cancer et métastases :

Un chercheur Israélien réussit à stopper la prolifération du cancer par métastases : un énorme espoir pour l'humanité.

Un chercheur israélien désactive un gène responsable de la formation des métastases

canc

Selon le Dr Shomron, le cancer du sein est le plus meurtrier des cancers chez les femmes et une femme sur 8 dans le monde connaîtra la maladie durant sa vie. La chance de survie des malades, 5 ans après le diagnostic, n’a augmenté que de 3% au cours des 20 dernières années, et les chances de guérison diminuent considérablement après le développement des métastases.

Son labo et son équipe ont cherché à cerner les métastases et à stopper le mécanisme par lequel les cellules cancéreuses se déplacent, afin qu’elles ne puissent pas migrer de la tumeur primaire vers les organes vitaux du corps.

Ils ont utilisé d’énormes bases de données et ils ont croisé 4 types de données: les mutations de l’ADN qui caractérisent le cancer du sein, un sous-ensemble de gènes responsables de la modification de la forme de la cellule, des gènes qui présentent des domaines de liaisons avec des microARN régulateurs — capables d’extinction de l’expression d’un gène — et des données cliniques sur les mutations effectivement enregistrées chez les patientes atteintes du cancer du sein.

Le recoupement des données a permis d’identifier un gène spécifique appartenant aux quatre groupes et de le désactiver.

http://coolamnews.com/un-chercheur-israelien-desactive-un-gene-responsable-de-la-formation-des-metastases/