Ce Fillon commence à être dangereux.

Il crie au complot, il n'a pas de parole, veut mettre la France dans la misère (UK et Allemagne, hausse de la pauvreté depuis les réformes vantées par Fillon) et refuse l'autorisation de toute contestation, il prétend avoir l'autorité morale de bloquer les institutions pour passer ses réformes en force.

Et maintenant, ce genre d'incidents dans ses meetings (pas une première - la fois dernière, un jeune s'était fait casser la gueule) sans compter le fait qu'il veut régler ses comptes avec ceux qui s'en sont prit à lui (souvent avec excès je l'admet) une fois qu'il sera bien protégé de la justice par sa fonction présidentielle.

Et avec l'humiliation qu'à subit sa femme, et la journée du Trocadero, je ne serai pas surprit qu'il cherche, en tant que président, à régler ses comptes et à s'imposer par des contre-manifs.

En bref, ce mec a tous les symptômes d'un régime autoritaire.

Expulsés du meeting (toulousain) de François Fillon pour cause de… « manque d’enthousiasme »

Des participants au meeting de François Fillon ont été reconduits vers la sortie. Motif invoqué par le service de sécurité du candidat : « pas assez d’applaudissements ».

maxnewsworldfour257822


François Fillon au meeting de Toulouse; Photo : M.Labonne/MaxPPP

C’est vraiment une drôle de campagne. Jeudi 13 avril, François Fillon a tenu un meeting au Zénith de Toulouse. Quelques minutes après le début, un groupe de trois personnes quitte le bâtiment et traverse le parking. Sur leur route, ils croisent une équipe de France 3 Occitanie et racontent une histoire étonnante. Ils viennent d’être expulsés du Zénith. Selon leur témoignage, la sécurité leur a demandé de quitter les lieux. Pour les 3 « indésirables », c’est l’organisation du Zénith (sur ordre de l’équipe de François Fillon) qui a demandé leur expulsion.

Avant d’être raccompagnés vers la sortie, les 3 compagnons d’infortune ont demandé une explication. Elle a fini par tomber : « pas d’assez d’applaudissements« .

Les 3 expulsés reconnaissent eux-mêmes qu’ils ne débordaient pas d’enthousiasme. Simples curieux, ils souhaitaient simplement se faire un avis.  Au moment de leur « interpellation », la sécurité a demandé si les 3 « trublions » sont encartés chez Les Républicains. Ce n’est pas le cas. Il s’agit de 3 curieux, professions libérales dans la vie et à la ville. Ils souhaitaient juste « voir et écouter ».

Visiblement, ce n’est pas suffisant.

Le père de l’un des « refoulés » était présent dans la salle du meeting. Il confirme les faits et il ne cache pas sa colère.

Comme son fils, il n’a pas souhaité témoigner à visage découvert, face caméra.

Mais, quelques minutes après l’incident, le père a bombardé son entourage de sms rageurs.

Du côté de l’équipe toulousaine de François Fillon, la première réaction est : « c’est du délire« . La seconde est : « aucun écho de cette affaire. Faut voir avec l’équipe nationale« .

Contacté par France 3 Occitanie, l’entourage de François Fillon reconnait avoir procéder à l’exfiltration de 3 participants. L’attitude des expulsés et une question de sécurité sont invoquées :

Les 3 personnes se trouvaient dans un endroit dangereux pour la sécurité du candidat. Ils avaient effectivement une attitude de neutralité qui pouvaient les rendre suspects.

Les futurs participants aux meetings de François Fillon sont prévenus. Pour leur tranquillité, il est préférable d’applaudir et évidemment des deux mains.

Laurent Dubois (@laurentdub)

http://france3-regions.blog.francetvinfo.fr/midi-pyrenees-politiques-france3/2017/04/14/expulses-du-meeting-toulousain-de-francois-fillon-pour-cause-de-manque-denthousiasme.html

Enregistrer