15055712_10210203294471332_3412719052532905637_n

Faut voir le côté pratique des choses, si, par example, avec un Merluchon il eut été judicieux de stocker du PQ qui serait rapidement venu à manquer, avec Macqueron c’est plutôt la vaseline qui risque de faire défaut, mais, attention! « cépapareil », ce n’est pas l’offre du produit qui serait compromise mais plutôt la demande qui risque d’exploser…
Sans rire, on a décroché le gros lot à tous les points de vue

 

Un président anormal…

Je ne voudrais surtout pas donner l’impression de rabâcher, de faire le grincheux, le barbon réac, le laudator temporis acti, mais tout de même, hein? Quel pays de cons! Quelle démocratie de merde! Quelle république de mes deux! Quelle pétaudière! Franchement, non? Vous ne trouvez pas? Parce qu’enfin, il faut se souvenir du dernier coup, en 2012, l’arrivée du « président normal », Culbuto! « Le changement c’est maintenant, moi président de la république » tout ça, voir ici… Je concède volontiers avoir eu à l’époque une vision prospective un peu sombre, il semble que la France ait les épaules assez massives pour encaisser des coups propres à écrabouiller tous les éléphants d’Hannibal et du Botswana réunis. Mais tout de même, qu’est-ce que nous avons morflé en cinq ans! Le pire, nous le voyions parfaitement venir (c’est ) et encore nous trouvions nous très largement en dessous de la vérité: nous venions d’aimer Mohamed Mérah, nous allions adorer les frères Kouachi, Coulibaly, Sid Ahmed Glam, Mehdi Nemmouche, Salah Abdeslam, Mohamed Lahouaiedj-Bouhlel et compagnie, toute cette cohorte d’infâmes ordures, produits du regroupement familial, de la « génération Mitterrand », du « Vivre Ensemble » et de la « diversité enrichissante », les « Chances pour la France » en somme…Les copains de ceux qui agitaient leurs jolis drapeaux multicolores à La Bastille, les gentils protégés de notre nouveau Président de la République, l’élu de la France des sans-culottes d’aujourd’hui , ceux qui ont décidé de baisser leur froc et d’offrir aimablement leur arrière train. Pas de problème, ceux-là recevront leur petite récompense, c’est dans l’air du temps, on n’est jamais trop aidé… Et tant pis pour les autres, ils l’auront au même endroit,  bien profond, que ça leur plaise ou non!

Alors évidemment, le choix manquait quelque peu d’attraits, la peste -honneur aux dames- et le SIDA, en quelque sorte.  Du coup, sans la moindre difficulté nos conseilleurs médiatiques ont ils pu expliquer à un corps électoral bien embarrassé qu’il convenait à tout prix d’écarter la mère Tapedur, en sa qualité d’ignoble vecteur du pire des dangers qui puisse peser sur notre beau pays: la fermeture sur soi-même et le rejet haineux de l’autre. Depuis des semaines et des mois, tout ce qui fait autorité mettait, à sons de trompes, en garde contre l’aventure économique et la ruine assurée de nos concitoyens telles qu’elles allaient forcément découler d’une éventuelle installation de la progéniture de Jean-Marie à l’Elysée: en conséquence, l’échec de cette dernière apparaissait acquis, acté et consommé. Même les frères ennemis de la bien-aimée Amérique, Barack-Hussein et Donald, ont-ils cru bon, juste avant la fin de la campagne, de donner de la voix afin de bien nous faire comprendre, à nous autres pauvres benêts franchouilles,  tout l’intérêt qui s’attachait à voter avec discernement. En ce qui concerne le Past-President, rien de surprenant, bien entendu, il a toujours fallu qu’il ramène sa belle tronche bronzée chaque fois que se présentait la moindre occase de la jouer bien-pensante. Mais le camarade Trump, lui, administra sur ce coup-là une belle leçon de pragmatisme politicard: bien sûr le macronnisme c’est tout le contraire de la trumperie, cependant,  Macrouille apparaissant, dès avant son élection et sans aucun doute possible, comme le nouveau Président de la République Française, il devenait judicieux de lui passer tout de suite un coup de brosse à reluire. Ce qui ne coûte rien est toujours bon à faire même si ça ne rapporte pas grand chose. Et un petit tweet assassin contre la grosse blondasse de Montretout c’est carrément gratuit…mais pas perdu pour le gros cochon albinos qui, du coup, se place du bon côté de la morale convenable, tout en fignolant ses futures relations diplomatiques avec le pays des fromages qui puent, ça peut toujours servir. D’une pierre deux coups… d’une paire…bon, enfin, vous voyez….

Ainsi donc nous y voilà! Le petit bonhomme à sa mémère déboule à l’Élysée. Il en connaît tous les recoins, le bougre, il y passait bien du temps à l’époque de Hollandouille. Maintenant le patron ce sera lui…enfin Mamy Brigitte à ce qu’on dit mais on s’en fout, c’est du kif, l’important dans un couple c’est la bonne entente, pas vrai? Cela dit, récapitulons un peu, si vous le voulez bien.
-Macrouille président, un type assez douteux, surgi de nulle part et manifestement fabriqué par Pépère et sa clique, bien aidés en cela par une coterie de richissimes affairistes aussi véreux qu’influents.
-Un paysage politique franchouille tout à fait nouveau, avec les communistes à 20% comme au temps de Jacques Duclos! Méluche a repris le flambeau, la faucille, le marteau et L’épée de Bolivar.
-Un Front National hétéroclite et, comme à l’accoutumée, battu à plates coutures… normal, après tout il est là pour ça, si l’on voulait faire gagner la Droite on s’y prendrait autrement, n’est-ce pas, on n’aurait pas détruit Philippe de Villiers, par exemple.
-Et puis, grande nouveauté, un magma informe de bien-pensants de droite, de gauche, du milieu, petits bourgeois craintifs et gros bobos bébêtes, séduits par la jeunesse du Président, unis par la crédulité béate qui regonfle les pusillanimes en leur laissant imaginer qu’ils viennent de se tirer d’un pétrin. En Marche!En marche vers quoi, bandes de nazes? Vers deux points de CSG en plus, ça c’est sûr, mais encore? En marche vers la Charia, peut être, ou vers autre chose encore, allez savoir… le big projet secret de ceux qui l’ont mis là où il est désormais, le petit crevard. En marche vers le souk habituel, en gros, on prend les mêmes et on recommence… En avant vers l’arrière, oui! Espérons que dans leur avancée triomphale en direction d’un avenir radieux, ces gens-là mettront le pied gauche dans une déjection canine, histoire de nous porter un peu bonheur, ce serait sympa, ça! En Marche…Et Merde!
Le quinquennat nouveau commencera par une grosse fiesta, moins révolutionnaire, certes, que les énormes rassemblements populaciers de La Bastille, mais n’oublions pas que Macrouille ce n’est pas la Gauche; on trouve des ressemblances, bien sûr, mais il ne faut pas s’y tromper, là nous avons affaire à du plus subtil, l’alliance des Gaucho-Caviardistes, des Profito-Subventionnistes, des Centro-Centristes, des molasso-humanitaristes et des Droito-Pétochards. Alors ils s’apprêtent à célèbrer leur victoire sur l’Esplanade du Louvre, bel endroit chargé d’histoire, consensuel, culturel et universel, avec la jolie pyramide de verre laissée par Tonton, le Grand-Esprit tutélaire de cette bande d’ahuris. Tout était déjà prêt bien avant l’annonce des résultats, vous savez, le suspense en prend un coup mais il importe essentiellement de privilégier le côté pratique des choses et, en conséquence, de ne pas laisser de place au hasard. Il mérite un superbe triomphe à la romaine modifiée show-biz, Emmanuel, ce jour marquera l’Histoire, ne l’oublions pas. Le Louvre restera dans les mémoires un peu comme, en son temps, la Fête de La Fédération: la planche d’appel du saut dans l’inconnu!

Sauf que là, nous savons parfaitement où nous allons. Déjà, pour le retraité riche, celui qui se gave avec 1200 Euros par mois de pension, voire plus (si, si, y en a encore), ce sera une bonne baisse de revenus, histoire de lui apprendre à voter comme il faut. Et si le pauvre connard s’est constitué un petit complément de ressources, avec des loyers, par exemple, eh bien là aussi, deux pour cent supplémentaires de ratiboisés, ça lui fera les arpions! Voilà pour ce qui ne fait aucun doute.
Pour le reste, nous verrons bien mais je puis déjà vous annoncer…que rien ou presque ne changera. Il va essayer de mettre en place deux ou trois trucs, histoire de marquer le coup, mais dès qu’il se trouvera dans le dur ce sera En Marche…Arrière! Je ne vois pas ce type-là se colleter avec les syndicats, et leurs grèves interminables. A supposer qu’il tente quelque chose sur les régimes dits spéciaux de retraite, il lâchera, forcément, quitte à nous enfumer, comme Sarko, avec un tour de passe-passe complètement bidon.
Quant à la question majeure, celle qui devrait constituer la priorité du plus haut responsable: la Grande Invasion, là vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, ça va continuer de plus belles! Aucun problème, laissez venir à nous les petits copains de là-bas, dis! Finissons-en une fois pour toutes avec les peurs et les réticences, métissons, prenons de la peine, c’est le beur qui manque le moins! Le changement de population qui jusqu’à présent en était à l’ère industrielle, va accomplir avec le nouveau venu, jeune et connecté, sa transformation digitale.
L’avenir apparaît donc limpide…un peu foncé, évidemment, mais que voulez vous, c’est le but, après tout. Pourquoi? Ben demandez lui, si ça se trouve il doit savoir.

Cela dit, naturellement, ce garçon semble un peu étrange. Son épouse… charmante, certes, mais très curieux comme situation… Pour les mœurs, ça, on ne peut rien dire, bien sûr puisque dorénavant tout se vaut, tout est louable, rien ne saurait passer en ce domaine pour quelque anomalie que ce soit. D’accord, n’en parlons pas… Reste qu’un zigoto qui arrive comme ça, à l’improviste, poussé par des types assez bizarres et qui se retrouve élu par une majorité écrasante de gens qui ne le connaissaient même pas l’année passée, moi je trouve louche, pas très catholique, même…oups, pas fait exprès…
Toutefois ne nous plaignons donc pas: nous avions vitupéré à cors et à cris le Président normal et la République nous le remplace par un Président anormal: on ne va tout de même pas rouspéter, pas vrai?

Cependant, si vous m’en croyez, n’abusez donc pas du champagne, y a pas matière!
Digérez l’évènement comme vous le pourrez et à la semaine prochaine.

Et merde pour qui ne me lira pas.

NOURATIN

https://nouratinbis.wordpress.com/2017/05/07/un-president-anormal/

Enregistrer