Le mensonge : une règle devenue institutionnelle

Les peuples ont été conditionnés pour accepter les pires déformations de la vérité. Tout a été fait habilement pour désintéresser les citoyens de l’actualité et faire en sorte qu’ils ne puissent pas se rendre compte de cette exceptionnelle et permanente déformation de la vérité. C’est ce que disait prémonitoirement Orwell dans « 1984 ». Les peuples continuent de penser à tort que l’Occident est synonyme de « démocratie », car la propagande ne cesse de répéter en boucle ce mensonge fondamental sous toutes les formes. L’Occident n’a rien, dans ses structures, dans ses modes de fonctionnement, dans ses bases, dans ses présupposés, quelque chose qui pourrait avoir un lien quelconque avec la « démocratie ». L’Occident est essentiellement « théocratique » puisque les sociétés qui le composent sont toutes construites sur une matrice « pontificaliste théocratique » du droit, même lorsqu’elles sont laïques. C’est cette matrice qui donne légitimité à tous les États existants dans le groupe occidental dirigé, manipulé, conditionné par une « médiacratie » au service de cette « théocratie » et incarnant ainsi sa visibilité qui, sans la « médiacratie », aurait eu trop de mal à s’imposer… Les grands médias sont aux mains d’une oligarchie totalitaire au service exclusif de la religion de marché. Le dieu de la théocratie occidentale, c’est la « Haute-Finance », le profit, l’argent pour l’argent, le capital sacralisé et parasitaire, sa cause suprême, sa volonté inflexible… Les médias « officiels » ne sont plus là pour être des « contre-pouvoirs », pour contrôler et dénoncer les abus de l’oligarchie politique, ils sont là pour conduire le char endiablé de l’argent roi, prince, empereur, tyran, esclavagiste, entraîné par les attelages de l’oligarchie politique pour le profit exclusif des plus riches en façonnant sans arrêt la légitimité des dominants exploitant des dominés maltraités et réduits aux conditions pitoyables de la survie. Cette « médiacratie » dirige le monde actuel par le mensonge et la manipulation des peuples dressés à écouter religieusement les prêches fanatiques du sectarisme journalistique « collabo », dédié corps et âmes, à la cause du fascisme ultra libéral, idéologie régnante et dominante en Occident, converti de force à cette nouvelle religion de l’arriération mentale proclamée comme idéal et comme « valeur » à promotionner avec ardeur en utilisant les menaces et les sanctions à la mode! Ces entités commerciales médiatiques, façonnent notre monde orwellien. Ce sont elles qui décident quel homme (serviteur) politique sera placé d’office à la tête de tel pays. Macron est à l’Élysée parce que la « médiacratie » en a décidé ainsi. Ce n’est pas le peuple Français « souverain » qui a voulu cette mascarade à la Présidence française. Ce n’est pas le peuple Espagnol qui a voulu Rajoy à la Présidence du Gouvernement de leur pays. Ce ne sont pas les peuples Européens qui ont voulu unanimement se soumettre à la dictature de l’armée d’occupation de l’OTAN en lui donnant aujourd’hui le droit de circuler librement dans tous les pays de l’UE, en lui donnant le droit de les conduire comme un troupeau de moutons à l’abattoir, en se permettant de provoquer la Russie en leur nom, parce que ce pays souverain refuse « l’alignement » et la « soumission » à l’idéologie dominante récitée par la « médiacratie » au service du totalitarisme financier ultra libéral régnant sans partage sur l’Occident, affirmant sa volonté tyrannique d’absorber l’Orient ! Tous les pouvoirs politiques d’Occident sont agenouillés aujourd’hui devant le Grand Prêtre du Sanhédrin médiatique et participent à son culte liturgique dédié au dieu de l’argent, le veau d’or, le dieu du marché, récitant le catéchisme de l’idéologie fasciste ultra libérale, seule autorisée par l’Église « médiacrate » de l’Occident, sous peine d’hérésie appelée couramment le « complotisme » des nouveaux mécréants ! Dans le contexte global, la « médiacratie » est un contrôle des perceptions. Dans ce « ministère de la vérité », le journalisme « collabo » travaille à la modification permanente des informations pour les rendre compatibles avec l’idéologie dominante et pour une écoute soumise des dominés. Lorsque cette « médiacratie » ment ouvertement aux peuples soumis, elle répète en boucle que son mensonge est devenu la vérité. Chaque fois que quelqu’un voudra vérifier les sources, il trouvera des archives qui auront été elles-mêmes manipulées et transformées pour qu’elles soient conformes à la « vérité idéologique quasi révélée » de la nouvelle religion ultra libérale servie par l’Église médiatique via ses exécutants, les oligarchies politiques. Toute concurrence ou toute dissidence informationnelle, est aussitôt écrasée par le totalitarisme « médiacrate » entre les mains d’une poignée de milliardaires faisant la pluie et le beau temps sur les peuples dressés à leur soumission. Ces gigantesques corporations n’ont aucun compte à rendre aux peuples. Pourtant, aucun politique ne peut arriver au pouvoir sans la bénédiction et le bon vouloir de la « médiacratie » dominante qui va financer les campagnes électorales de ses poulains et veiller attentivement à ce que tous les concurrents exogènes soient éliminés par le jeu pipé des sondages bidons et le pilonnage intensif de la propagande pour le candidat déjà élu par les décideurs « médiacrates » tout puissants. Une multitude de magazines vont inonder les kiosques. La tête du candidat pré-élu par le pouvoir médiatique va apparaître en première page de ces multiples magazines, donnant l’impression d’une formidable diversité journalistique ! En réalité, l’ensemble de la presse écrite et parlée est au diapason du système favorisant le candidat qui paraîtra ainsi faire l’unanimité des opinions électorales, alors que cette multitude de magazines est la propriété d’une poignée de milliardaires, les mêmes qui tirent les ficelles de toute cette organisation du bluff et de la manipulation… Les élections ou réélections de Bush, Obama, Trump aux USA, de Merkel en Allemagne, de Sarkozy remplacé par les « Young leaders » de la « French-American Foundation », Hollande et Macron en France, de Blair, Johnson, May au Royaume Uni, de Netanyahu en Israël…etc., ont bel et bien été le résultat de la volonté d’une « médiacratie » partout au pouvoir et porte-parole de la Finance internationale tapie dans l’ombre… Voilà où nous en sommes! Aujourd’hui, l’affaire Skripal est liée à l’échec des attaques chimiques sous faux drapeaux en Syrie, déjouées par les Russes qui ont mis en échec l’exploitation politique crapuleuse de cet odieux mensonge ! La coalition occidentale de Doha voulait à tout prix exploiter ce filon de la manipulation et du mensonge criminels dans le but de parvenir coûte que coûte à ses fins contre Bachar El Assad. Les Russes devaient donc être très sévèrement punis en créant ex nihilo un casus belli parfaitement arbitraire, chef-d’œuvre du mensonge et de la manipulation, puisqu’il est hors de question que le Royaume Uni apporte quelque preuve que ce soit de ses accusations fantaisistes, pour la simple raison évidente que ces preuves d’une culpabilité de la Russie n’existent pas! Boris Johnson, Theresa May et Gavin Williamson possédaient les tares nécessaires à l’orchestration d’une telle complicité dans le Mal gratuit, gravissime et menaçant directement l’avenir de tous les peuples européens. Une telle inconscience à provoquer une guerre contre la Russie, puissance nucléaire dont la technologie se trouve plus avancée que celle de l’OTAN, reste incompréhensible et révoltante. Si elles avaient existées, ces preuves, il était donc dans l’intérêt de l’Occident de s’en servir ! Pourquoi ne s’en sert-il pas ? La particularité première du mensonge, c’est qu’il se moque ouvertement des gens qu’il abuse. Les peuples dans leur ensemble sont clairement pris pour des idiots par ces criminels au pouvoir et le comble c’est que si nous refusons d’être pris pour des idiots, nous sommes aussitôt traités de « complotistes »! Le bal des expulsions de diplomates Russes est un spectacle dérisoire orchestré par un Occident puéril, mesquin, faux-cul, irresponsable, pathétique et pitoyable! Nous devons tous avoir honte, comme européens, Canadiens et étasuniens, d’être dans le camp de cet Occident minable et menteur, dégénéré et résolument criminel… A propos de la Syrie, les mensonges de la coalition de Doha (USA, Israël, Arabie Saoudite, Qatar, Turquie, France, Angleterre, OTAN) sont désormais largement connus, puisqu’ils ont été déjoués par la victoire du peuple Syrien, son armée de conscrits aidée par la Russie, le Hezbollah, l’Iran et les milices Kurdes aujourd’hui trahies à leur tour par la perversion de la coalition de Doha qui les avait utilisées dans sa stratégie reptilienne contre la Syrie… Après ce coup d’éclat de la bêtise humaine et de l’hypocrisie, les USA ayant renvoyé 60 diplomates Russes, menacent maintenant de sanctions les entreprises européennes impliquées dans le projet de gazoduc russe. Ensuite, Macron ayant vendu les industries de pointe françaises aux rapaces des USA, nous apprenons que la France vendue et trahie par ce gamin irresponsable, ne peut même plus construire un seul sous-marin à propulsion nucléaire sans l’autorisation de Washington! Aujourd’hui, tous les pays européens sont au service de la stratégie américaine et protègent les intérêts étasuniens au détriment de leurs propres intérêts. Ils sont vassalisés, colonisés, soumis, enchaînés, bâillonnés et menacés de sanctions s’ils n’exécutent pas les volontés criminelles de « l’État profond » des USA. L’OTAN fait la loi en Europe et s’apprête à faire circuler ses armées d’occupation librement sur tout le territoire de l’Union Européenne, sans avoir besoin de n’en demander la permission à personne! Les Russes nous avaient débarrassés des nazis, en ayant payé le prix fort de plus de 27 millions de morts pour notre liberté, vont-ils encore devoir nous débarrasser de l’occupation fasciste de l’OTAN par autant de millions de morts pour notre libération? Je crois que la Russie n’aura pas d’autre choix que celui de l’apocalypse nucléaire et l’Europe comme les USA seront un désert de cendres radioactives. Puisque le mensonge poussé à ce point est devenu quasi la règle en Occident, nous avons sous les yeux le symptôme infaillible de sa chute certaine et prochaine. Les peuples occidentaux ne descendent même pas en masse dans la rue pour protester contre la guerre avec la Russie et ses puissants alliés. Ils sont tellement anesthésiés et dressés à regarder ailleurs par la « médiacratie », qu’ils ne voient pas venir cette catastrophe qui va brutalement les « crématoriser ». Jean-Yves Jézéquel